EuskaraFrançaisEspagnol
 

Elkartea

Euskal Argentina apporte son aide aux Basques qui recherchent les descendants de leurs ancêtres qui émigrèrent en Argentine et aux Argentins qui recherchent leurs racines en Pays Basque.

Euskal Argentina est une association Loi 1901 dont le siège social est situé à JUXUE/JUSTSI (64120) au cœur de la Basse-Navarre, au Pays-Basque. Elle a été fondée en 1997 et compte une centaine d’adhérents.

L’association s’intéresse à tout ce qui concerne l’émigration basque en Argentine. En effet, de tout le piémont pyrénéen et tout particulièrement du Pays Basque, au XIXe et au début du XXe siècle, un nombre très important d’émigrants sont partis pour les pays du Rio de La Plata. Ce phénomène très particulier a été presque oublié dans notre histoire. C’est seulement au cours de la dernière décennie que l’on s’y est intéressé, à travers des études d’historiens mais aussi grâce au mouvement associatif qui a voulu renouer les liens avec les cousins d’Amérique.

L’association effectue des recherches familiales et organise tous les ans un voyage en Argentine pour ses membres qui retrouvent leurs familles et assistent à la Semaine Basque.

L’association participe à des projets divers comme la conception de l’exposition « L’Argentine des Basques » (témoignages, documents, etc.) qui est actuellement présentée au Pôle des Archives de Bayonne.

L’association a dépouillé les archives de l’agent d’émigration Guillaume Apheça qui ont été retrouvées voici quelques années et qui contiennent de très importantes listes de départs d’émigrants. Ces archives sont consultables sur le site http://www.eke.org/fr/euskal_herria/euskal_diaspora/apheza/

L’association tient une permanence mensuelle à la Médiathèque de Saint-Palais le premier vendredi de chaque mois de 15h à 17h.

L’association a de fréquents échanges avec l’AFAB (Association des Amis de l’Association Franco-Argentine de Béarnais), l’AME (Association pour la Mémoire de l’Emigration), l’A.B.A.U (Association Bigorre Argentine Uruguay), l’association Généalogie et Histoire des Familles de Bayonne, ainsi que des contacts en Argentine, comme par exemple le Centre Vasco-Francés de Buenos Aires. Elle participe au projet « Diaspora » du Conseil Général.