EuskaraFrançaisEspagnol
 

Cesar ARRONDO

Nous avons eu le plaisir de recevoir le Professeur Argentin Cesar ARRONDO pour une causerie sur le thème  de l’implantation des Basques en Argentine et sur le devenir de cette communauté le samedi 21 janvier 2012 à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Le Professeur Arrondo enseigne l’Histoire à l’Université de LA PLATA.Il est membre de nombreuses institutions dont le Centro de Estudios de la Cultura y del Nacionalismo Vasco – Arturo Campion. Il est l’auteur de nombreuses publications et a donné d’innombrables conférences. Nous avions eu la chance de l’écouter en 2007 lors d’un colloque sur l’émigration basco-béarnaise à l’Université de Pau où il présentait l’un de ses travaux : « Eustaquio Ibarrola, de Navarra a Laprida ». C’est un orateur passionnant.


L’EMIGRATION DES BASQUES EN ARGENTINE

Conférence du professeur Cesar Arrondo

Spécialiste de l’histoire des relations internationales à l’Université de La Plata

Pendant plus d’une heure, devant une assistance nombreuse et captivée, le professeur Arrondo a mis en parallèle l’histoire du Pays Basque et celle de l’Argentine, afin d’expliquer l’origine et les différentes phases de cette immigration (émigration pour nous).

L’Argentine devient indépendante en 1816. Dès 1830, le gouvernement argentin instaure une politique d’immigration très active. Par exemple, à partir de 1852, le Président Urquiza, d’origine basque lui aussi, organise le partage des terres de la province d’Entre-Rios à l’intention des immigrants, afin d’augmenter les capacités de production du pays. Il s’agit de fournir de la laine aux industries textiles anglaises en plein développement. Et les Basques, en particulier ceux du nord, sont très recherchés pour l’élevage des ovins. L’immigration devient rapidement massive.

Cette immigration massive a suscité la création de très nombreuses « maisons basques » ou « centres basques » en Argentine : sur les 180 qui existent dans le monde, 100 sont argentines, regroupant environ 40000 affiliés et 4 millions d’Argentins portent un patronyme basque. Au départ ces maisons basques ont été créées pour aider les immigrants à leur arrivée. A l’heure actuelle, elles se consacrent surtout à la transmission de la culture basque : chants, danses, pelote, jeu de « mus » etc., à l’exclusion de la langue basque. Cesar Arrondo explique cette lacune par le fait que les premiers immigrants savaient qu’ils ne reviendraient pas.

Actuellement, en raison des crises économiques et politiques qui ont secoué l’Argentine,  les descendants de Basques se tournent vers leurs racines, ce qui explique la création récente de nouveaux centres basques.

Aujourd’hui, selon Cesar Arrondo, l’émigration basque en Argentine est terminée et il se consacre à la récupération d’une véritable culture basque par les Basques d’Argentine : connaissance de l’histoire du Pays Basque, apprentissage de la langue, reconstitution des histoires familiales etc. Beaucoup reste à faire dans ce domaine.

M.M.E.


 

 

Norma

Nous avons eu le grand plaisir de recevoir notre fidèle amie Argentine, Norma Rios, qui a séjourné au Pays Basque, lors d'un sympathique repas le 20 novembre à Mendionde.
Norma est depuis de nombreuses années, notre correspondante à l'Iparraldeko Euskal Etxea de Buenos Aires.

 

Bertsu

EUSKALDUNAK ARGENTINAN

Munduak izanki du zonbait mogimendu
Populuetan ere ainitz nahasmendu
Euskaldunak hortarik badu bere kondu
Emigrazio bidez orotan hedatu

Hemeretziko mende ta hogoigarrena
Aintzinagotik baitzen joanik lehena
Saldoka zen orduan joan euskalduna
Hemen nekea eta han nunbait fortuna

Euskaldunak miliunka bai Ameriketa
Zonbat gazte da jeutsi horgo portuetan
Montevideo eta Buenos Airesetan
Gehienak herrirat ez itzultzekotan

Euskaldun diaspora azkar Argentinan
Munduko lauetarik hirua dago han
Indar haundia dute eman erresuman
Lan eta nahikundez euskaldun moldean

Ainitz populuz baita egin Argentina
Bainan euskaldunak du omenik onena
Langilea onesta prestu ta zuzena
"palabras de los vascos" Argentinar zina

urteak joan eta zer zaukun gertatu
familiakoekin har emanak moztu
mintzairaren aldetik ezin komprenitu
eta bakotxa bere xokoan gelditu

bainan orai badago arrapizte berriz
bi aldetarik dira orai jakin nahiz
arbasoen erroen ondotik ibiliz
ainitzek kausituko segur hola ariz

azken urte hoietan bada ondorio
familia batzutan izan bitorio
elgar atzeman eta azkar amodio
sendimenduek dute hor hartzen balio

Argentina Uruguay hok doi bat euskaldun
Arbasoen odola baitago ezagun

Geroan ere elgar atxiki dezagun
"Euskal Argentina" hor bazira behardun.

Pierra LACO
2002ko urtarrila

   

Infos 2011

 


- Les 24 et 25 septembre 2011 nous avons assisté à la première "Fête de la migration en Argentine" qui s'est tenue dans le très beau village de Saint-Côme-d'Olt dans l'Aveyron à l'instigation de l'association Rouergue-Pigüe.

    Cette fête a réuni les  associations suivantes : Rouergue Pigüe (organisatrice), Aveyron International, Association pour la Mémoire de l'Emigration, AFAB (Béarn), ABAU (Bigorre) et Euskal Argentina.
    Deux journées riches en rencontres et en découvertes
    .

- Le 18 septembre dernier, l'association Hergarai a organisé, dans le cadre des journées  Hergarai Bizi, des conférences et expositions sur le thème "De la vallée d'Hergarai aux Amériques - Hergaraiko haranetik Ameriketara" à LECUMBERRY. Argitxu Camus-Etchecopar et Noël Elorga sont intervenus sur le thème des raisons du départ, des destinations et des liens gardés avec le Pays Basque. Mixel Etxecopar et JC Galtxetaburu ont lu en musique des lettres d'émigrés de la vallée. Euskal Argentina a tenu au cours de l'après-midi un atelier de généalogie.

Le groupe "Patrimoine" a recueilli un grand nombre de documents, lettres, photos de familles sur les émigrants de la vallée, tant en Argentine qu'aux Etat-Unis. Une formidable initiative !


- Le Pôle des Archives à BAYONNE a accueilli tout l'été l'exposition "L'Argentine des Basques - Euskaldunen Argentina" - Cette exposition a été créée en 2005 par le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques et l’Institut culturel basque en collaboration avec l’association des Amis du Musée de Basse-Navarre et Euskal Argentina.


- L'Assemblée Générale d'Euskal Argentina a eu lieu le 2 avril 2011 à Saint-Jean-Pied-de-Port/Donibane-Garazi.La réunion s'est déroulée en présence d'un grand nombre de nos adhérents qui ont écouté le discours de bienvenue du Président, les bilans moraux et financiers, les projets pour 2011. Tous se sont retrouvés ensuite autour d'un repas fort sympathique pour échanger nouvelles des cousins d'Argentine, souvenirs de voyages, etc.  Merci à tous pour votre présence, votre fidélité, et les échanges chaleureux de cette journée !

 

- Le  Bulletin des Amis du Musée Basque n°172 "Voyages et voyageurs - Bidaia Jakinbide" a publié les "Carnets de voyage" de Jean-Baptiste ALTHABEGOITY (1829-1905)dans lesquels i relate ses expériences d'émigré en Argentine. Il a participé en tant que géomètre à la fondation de la ville de TANDIL. Une belle et riche revue que l'on peut se procurer à la boutique du Musée Basque, dans les librairies de Bayonne ou par correspondance.


 

 

   

Page 8 de 8